festival international d’art lyrique de vivonne

L’Art lyrique à Vivonne, c’est tous les ans au cours de la dernière semaine d’octobre.
Le Concours international d’art lyrique de Vivonne se tient du mardi au vendredi et le Festival international d’art lyrique du vendredi au dimanche.

L’édition 2022 se déroulera du 25 au 30 octobre, le concours international de chant lyrique aura lieu du 25 au 28 octobre 2022.

Finale du concours international de chant lyrique de Vivonne 2021

  • vendredi 29 octobre 2021 • 20 h

  • Église Saint-Georges • Vivonne
  • entrée gratuite, possiblement restreinte  pour raisons sanitaires.
  • consulter le palmarès

GABY LA MAGNIFIQUE
ou la fabuleuse histoire de
Gaby Deslys
une comédie musicale des années folles

  • dimanche 31 octobre 2021 • 17 h

  • Salle de Vounant • Vivonne
  • spectacle donné au festival d’Avignon de 2019
  • sous réserve de l’évolution de la pandémie de covid. Entrée soumise à la présentation d’un pass sanitaire.
  • Entrée  10 € (tarif unique)

Cette comédie musicale retrace la vie fabuleuse de Gaby Deslys. Femme moderne et libre du début du XXe siècle, son genre artistique se place entre l’opérette des cafés concerts du XIXe, le music-hall du XXe, le ragtime, et le jazz nouveau qu’elle rapporte de ses tournées d’Amérique. Véritable phénomène mondialement connu il y a juste un siècle, acclamée partout, riche et célèbre, Gaby Deslys était capable de fasciner des salles entières 
par son talent unique, son énergie indomptable, ses bijoux fabuleux, ses costumes et chapeaux extravagants. Cent ans plus tard un spectacle musical propose de faire redécouvrir l’artiste, la femme et son œuvre au public.

Gaby Deslys naît en 1881 à Marseille. En 1900. À dix-neuf ans, elle est décidée à se produire sur scène. Elle quitte son douillet cocon bourgeois pour se lancer à l’assaut de la capitale. On la suit dans son ascension fulgurante dans l’univers du spectacle aux côtés de personnages tels que le roi Manuel du Portugal et le danseur new-yorkais Harry Pilcer.
Avec une vision bien à elle du Music Hall, totalement révolutionnaire. Gaby Deslys rassemble tous les codes du genre : les girls, les chorégraphies millimétrées, la descente du Grand Escalier, la débauche de plumes, de strass, de paillettes, et importe au Music Hall le Jazz révolutionnaire. Moderne et libre, intelligente et féministe, refusant toute sa vie de se plier aux conventions sociales de son époque, mondialement connue, elle tire sa révérence à l’aube de ses quarante ans, laissant un héritage considérable et une immense source d’inspiration pour celles qui la suivront : Mistinguett, Josephine Baker, Zizi Jeanmaire…

Idée originale de Jean-Christophe Born
Texte de Mireille Doering
Mise en scène de Catherine Sparta
Chorégraphie de Sébastien Oliveros
Costumes atelier Sevin-Doering
Avec Cléo Ayasse dans le rôle de Gaby Deslys
Jean-Christophe Born dans le rôle de Manuel de Bragance et celui d’Harry Pilcer
et Diego Bordonaro dans le rôle du pianiste fantaisiste Eugène

tous les détails sur la production